église Notre Dame des flots au Cap-Ferret

église Notre Dame des Flots -CAP FERRET

Ouverture : tous les jours de 9h à 19h. Contact : 05 56 60 61 26

Cap-Ferret_1

UN LIEU
Au début du siècle dernier, le Cap Ferret était encore une terre inconnue pourtant, au milieu des cabanes de pêcheurs, il existait déjà une jolie petite chapelle du nom de Notre-Dame-des-Flots.
Construite en 1893, puis agrandie en 1932, Notre-Dame-des-Flots devint paroisse en 1936. C’était l’époque où s’achevait la première route qui devait amener au Cap Ferret un nombre croissant d’estivants. Ce n’est qu’en 1956 que Notre-Dame-des-Flots commença sa transformation en une grande église moderne sous l’impulsion du curé du Cap-Ferret, l’abbé Marquaux, et de l’architecte Raymond Morin.
Le 6 août 1962, Notre-Dame-des-Flots devenait la deuxième église de France dotée de cloches électroniques... en cristal. Placées dans la sacristie, à l’abri d’un petit meuble, ces cloches ne pèsent que quelques grammes et se présentent sous la forme de 3 tubes de verre de la taille d’une pompe à vélo.
En 1968, l’église, recevait enfin la croix qui devait orner son clocher. Cette croix de 6 mètres de haut, forgée par Alphonse Sauvage et revêtue d’une peinture fl orescente, ne pesait pas moins de 200 kg.
L’église abrite une Vierge en bois flotté sculptée par Hugues Maurin qui dessina aussi le mur de vitrail, le baptistère et les différents décors marins.
La croix des marins ornant le parvis de l’église depuis 1983 est le vestige de la croix érigée à la Pointe en 1868 par les marins de Gujan.

UNE ŒUVRE: le mur de lumière.

L’autre innovation remarquable concerne les vitraux qui donnent à l’église beaucoup de lumière et d’originalité. Ils répondaient à l’époque au dernier cri de l’industrie verrière, permettant d’intégrer la création artistique à la solidité de construction, pour réaliser de véritables “murs de lumière”.

UNE PRIÈRE, la prière du marin
Au nom du Père qui a séparé les eaux d’avec le ciel et
la terre et du Fils qui foule et apaise la tempête et de
l’Esprit qui plane au-dessus des océans.
Vierge Marie, Reine des fl ots, à qui les marins, même
mécréants, ont toujours été dévots, vois à tes pieds tes
fi ls qui voudraient se hausser jusqu’à toi.
Obtiens-leur une âme pure comme brise de mer.
Un cœur fort comme les fl ots qui les portent,
une volonté tendue comme voile sous le vent,
une attention qui veille sans mollir comme gabier dans
la hune un corps bien armé pour les luttes contre les
tempêtes de la vie.
Mais surtout, ô Notre-Dame,
ne les laisse pas seuls à la barre,
fais-leur relever les écueils où ils s’échoueraient
avant d’ancrer, près de toi, au port de l’Eternité.