La maladie, la mort

« Jésus lui répondit : Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. » (saint Jean)

Le sacrement des malades
Le sacrement de l’onction des malades n’est pas réservé aux derniers moments comme le laissaient entendre les expressions « extrême onction » et « derniers sacrements » ou la pratique ancienne. Aujourd’hui, il s’adresse aux fidèles dont la santé commence à être dangereusement atteinte par la maladie ou la vieillesse, aux malades au moment où la maladie devient une épreuve difficile à supporter, à ceux qui vont subir une opération sérieuse et aux personnes âgées dont les forces déclinent beaucoup. L’onction des malades ne remplace en aucun cas les soins médicaux, mais leur donne toute leur dimension humaine et spirituelle.

Le deuil accompagne la mort. Chacun de nous y est confronté un jour ou l’autre. Un lien a été rompu, on éprouve le vide et l’absence et il va falloir apprendre à vivre sans lui ou sans elle. Aider quelqu’un à faire son deuil, ce n’est ni minimiser, ni vouloir atténuer ses souffrances, mais c’est l’aider à les exprimer et petit à petit à les accepter.

La liturgie chrétienne célèbre les funérailles de celui qui a été plongé dans la mort et la Résurrection du Christ au jour de son baptême, cela s’exprime par des rites. L’aspersion du corps par l’eau bénite rappelle que le baptisé est enfant de Dieu, aimé de Dieu, appelé depuis toujours à la Vie. Le cierge pascal symbolise le Christ ressuscité et signifie l’entrée dans la lumière de Dieu. Aujourd’hui, des laïcs peuvent recevoir la mission de préparer et d’animer la célébration des obsèques en l’absence d’un prêtre.
Contact: voir le guide

Préparation des obsèques

Contactez le secrétariat pour la préparation des obsèques.

Des équipes accueillent et accompagnent les familles en deuil sur les Relais d’Arès, le Relais du Cap-Ferret, le Relais de Lège, et le Relais Le Porge-Le Temple- Saumos.

Source: Guide pratique du Secteur 2014-2015

Secrétariat du secteur: tél: 0557704805 ou mail: secteur.pastoral.lege.ares@wanadoo.fr

 Guide 2015_maladie-mort