dim 09/05 /2021 -6ème dimanche de Pâques

Méditation pour dimanche prochain

dim 9/o5/2021 – 6ème dim de Paques

… c’est moi qui vous ai choisis

afin que vous alliez

et que vous portiez du fruit…

Faites le compte …Le verbe « aimer » ou le mot « amour » reviennent sous différentes formes 21 fois dans les deux textes de St Jean que nous propose la liturgie de ce jour.. sans compter ce que nous avons lu les dimanches précédents et que nous aurons aussi jusqu’à Pentecôte.. C’est dire l’importance et la richesse de ce sentiment qui nous relie spirituellement mais aussi tout concrètement à Dieu, Père et Créateur , à Jésus, Fils et Frère, et entre nous par l’Esprit..

Dans ce passage d’évangile, il y a la seule et unique définition de Dieu que l’on trouve dans l’ensemble de la Bible : « Dieu est Amour!»* Tout ce qui est dit de Dieu ailleurs ou autrement n’étant qu’attribut ou qualificatif…

À propos de l’expression « amour du prochain », le Père Congar, l’un des grands théologiens du XX° siècle, traduisait : « être utiles et bienveillants les uns aux autres » comme Jésus lui-même l’a été envers nous selon la volonté du Père.

Utile à notre salut, utile pour nous sortir des ténêbres et du déses-poir de la mort, utile pour nous dire que nous ne sommes jamais seuls, utile pour nous montrer les chemins d’une vie ensemble aussi heureuse que possible, utile pour nous dire que rien, pas même la mort, ne peut nous enfermer, utile pour nous rendre libres.. et tout cela avec grande bienveillance et attention aux humbles et aux petits, à ceux qui souffrent dans leur corps ou leur esprit. Sauf envers «les forbes et les hypocrites», Jésus n’a jamais été que douceur, miséricorde et compassion.

« Aimes vous comme je vous ai aimés » devient alors le « Faites désormais entre vous ce que je viens de faire » du lavement des pieds.

Le fruit dont il est question dans l’image de la vigne et du sarment n’est donc que la continuation de ce qu’il a été parmi les siens en son temps. C’est probablement ceela être missionnaires, plus que des dogmes ou des discours.

N’est-ce pas St Jean qui écrit « Mes petits enfants, n’aimons pas seulement de mots et de paroles, mais en actes et en vérité. » Être chrétiens n’est donc pas d’abord une déclaration, mais bien plus un art de vivre.

YB

____________

* (« définition » étant ici pris au sens précis des philosophes ou des mathématiciens :

équivalence stricte entre deux réalités égales et équipotentes )